Traces de Nomades

(sentier d’art en vallée de la crise)

from 14th to 18st october/du 14 au 18 octobre 2013, Nampteuil-sous-Muret, France (residency organized by/résidence organisée par Sentier d'art en vallée de la crise)

The art path in the crisis valley is a walk through a fauna and flora of a great diversity in the region. This educational itinerary has become in the past few years the habitat of an artistic flora that professional and amateur artists have been sowing. These path artworks do not aim at staying forever; some last longer than others. The association organizing the art path integrated the event “Invitation d’artistes” (artists’ invitation). For this occasion, many artists offer exhibitions and invite people in their studio. This is in this context that I offered a new version of Taking the plunge. I spent a short week at the Berque farm. I met the villagers and asked them whether they could give me used containers to mould plaster. Then, I carved each of the five pieces to create a trilobite form. I also dug the hole in which I would bury the five works’ fragments of the second version of Taking the plunge until September 2014. A cord indicates the location of the work and a slate board mentions the name of the work and the artist as the association members are used to doing it to caption the works. Midway between small residence and performance, this event is the start for a future exhibition during which the second version of Taking the plunge will be stabilized once again./

 

Le sentier d’art en vallée de la crise est une promenade qui traverse une faune et une flore d’une diversité exceptionnelle dans la région. Cet itinéraire pédagogique est devenu depuis quelques années l’habitat  d’une flore artistiques semés par des artistes professionnels comme amateurs. Aucune œuvre sur ce sentier n’est destinée à être pérenne, certaines dures plus longtemps que d’autres. L’association qui préside à l’organisation ce sentier d’art s’est intégrée dans la manifestation  "nvitations d’artistes". A cette occasion, de nombreux artistes proposent des expositions et ouvrent les portes de leur atelier. C’est dans cette configuration que j’ai proposé une nouvelle interprétation de Passage à l’acte. Durant une petite semaine, j’ai résidé à la ferme de la Berque. Je suis allé à la rencontre des villageois en leur demandant s’ils pouvaient me céder des récipients usagers afin de mouler du plâtre. J’ai ensuite taillé chacun des cinq morceaux afin de faire apparaître une forme de trilobite. J’ai également creusé la fosse où seraient enterrés jusqu’en Septembre 2014, les cinq fragments d’œuvres constituant la deuxième interprétation de Passage à l’acte. L’emplacement de l’œuvre est signalé par un cordage. Un panneau en ardoise indique le nom de l’œuvre et de l’artiste comme les membres de l’association ont coutume de le faire pour légender les œuvres. A mi-chemin entre la mini-résidence, la performance, cette intervention est l’amorce pour une prochaine exposition où sera stabilisée de nouveau la deuxième interprétation de Passage à l’acte.

- porte renaud -
© 2010-2017
legal notices/mention légales